Pièces détachées smartphones, tablettes, consoles... France France

Guide de réparation : Démontage complet Galaxy S10

Niveau : Très difficile Temps : 60 min Auteur : Alexandre
75 personnes ont déjà réussi cette réparation ! Pourquoi pas vous ?

Le grand jour est arrivé ! Le Galaxy S10 fait une entrée fracassante dans les locaux de SOSav ! Et nous n?avons pas tardé à le faire parler ! A peine arrivé, il est déjà dans les mains experts de nos experts pour lui faire avouer ses secrets les plus cachés? Et nous allons partager avec vous toutes nos trouvailles ! Comment se répare le Galaxy S10 ? Est-ce que c?est à nouveau un bis repetita du Galaxy S9 ou du Note 9 ? On vous dit tout, absolument tout dans ce démontage complet ! Vous pourrez assouvir votre curiosité et découvrir avec nous les entrailles de la bête ! Et cet écran borderless, qu?en est-il ? Quid de ce triple capteurs photo ? Bref, fini de bavarder, voici notre démontage complet pour pouvoir anticiper votre réparation Galaxy S10 dans les prochains mois :)


Quelques conseils avant de commencer
Réparation - Guide de réparation : Démontage complet Galaxy S10
Format du guide : Pdf Intégrer

Etape 1

Avant d'accueillir chaleureusement ce Galaxy S10, comme nous savons si bien le faire chez SOSav, faisons un rapide check up de ses caractéristiques principales : 

Système d'exploitation : Android 9.0 Pie

Ecran : Borderless Quad HD+ Super AMOLED (6,1 pouces)

Processeur : Octa-core Exynos 820 (8nm)  (2x2.73 GHz Mongoose M4 & 2x2.31 GHz Cortex-A75 & 4x1.95 GHz Cortex-A55)

Processeur graphique : Mali G76 MP12 

Mémoire : 8 Go de RAM LP-DDR4X + 128 ou 512 Go de mémoire interne (prise en charge de carte MicroSD jusqu'à 512Go)

Appareil photo :

Façade : 10 Megapixels

Arrière : Triple capteurs 12 + 12 +16 Mpx 12 Megapixels

Connectivité : WiFi, Bluetooth 5.0, NFC….

Batterie : 3400 mAh

Etape 2

Au pays de Candy du Galaxy S10, c'est l'éternel recommencement. Comme depuis le Galaxy S6, il faut s'armer d'un sèche-cheveux pour retirer la vitre arrière fermement collée.

Notre star locale, la spatule iSesamo accompagnée d'un médiator, servent ensuite à décoller délicatement la vitre.

Les batteries amovibles sont définitivement enterrées avec un vrai risque de fissurer la façade arrière.

Le retrait de la vitre arrière n'est pas plus difficile que sur les précédents modèles de Samsung. 

Bon point : L'absence de capteur d'empreintes sur la façade arrière = moins fragile à démonter.

Boutique pièces détachées

Etape 3

Pas très simple à retirer mais finalement, aucune difficulté majeure pour les habitués des réparations Samsung ! Pas plus difficile que le S9 ou le S8 (ou que le S7 ou le S6). 

Etape 4

La suite ? 15 vis cruciformes à dévisser pour enlever le châssis interne et l'antenne NFC afin d'accéder à la batterie.

Aucun changement comparé aux versions précédentes... On commencerait presque à s'ennuyer !

On notera simplement que les vis sont très peu aimantées. La pince est donc primordiale pour les enlever ou les remettre.

Etape 5

Vu qu'on a dévissé toutes les vis, le haut-parleur externe se retire facilement aussi.

Là, on est sûr qu'il ne fera plus aucun bruit et qu'il ne viendra pas se plaindre pendant le démontage #HaHa

Etape 6

QUID du changement de batterie du Galaxy S10 ? 

Après l'avoir déconnectée grâce à notre fidèle spatule en nylon, il suffit de réchauffer quelques secondes la face avant pour ramollir la colle. 

La spatule plate prend ensuite le relais pour décoller la batterie.

Boutique pièces détachées

Etape 7

Et hop, la batterie est déposée. 

Une batterie non amovible et aussi bien collée que sur le S9. Une manoeuvre ni plus dure, ni plus simple. Pareil quoi. Voilà, voilà.

Etape 8

On s'est amusé à comparer la batterie du Galaxy S10 avec celle du Galaxy S9+.

Taille similaire pour une capacité quasi identique (3400mAh pour le S10 contre 3500mAh pour le S9+).

Bien sûr, les deux batteries se ressemblent mais pas assez pour être intechangées puisque les nappes sont différentes. Pas folle la guêpe ! 

Etape 9

La caméra avant ne montre aucune résistance et s'enlève en un coup de spatule en nylon. 

Certes, le "trou" dans l'écran au lieu de l'encoche est une nouveauté mais le changement de la caméra frontale n'en reste pas moins très accessible.

Etape 10

Une nouvelle quête nous attend à présent : libérer la carte mère de ses chaînes ! 

On commence donc par débrancher la nappe de l'écran.

Cette nappe est la pièce magique du Galaxy S10 puisqu'elle comprend tout : l'affichage, le tactile et le capteur d'empreintes qui est désormais intégré à l'écran.

Puis continuons par déconnecter et retirer la prise jack.

Good news : la prise jack est bien présente ! Samsung ne cède pas à la tentation actuelle, très répandue chez ses concurrents. Et en plus, elle se change facilement !

Boutique pièces détachées

Etape 11

Le tournevis cruciforme refait une brève apparition ici pour dévisser les 3 vis qui maintiennent la carte mère.

Oups, on aurait presque oublié de retirer le tiroir SIM / SD (oui oui, la mémoire peut s'étendre jusqu'à 1To grâce à une microSD de 512Go). Chose indispensable pour retirer la carte mère en toute sécurité.

Etape 12

"Je suis LIIIIIIIIIIIIBREEEEEEEE !"

Vous aussi, vous l'avez entendu ? La carte mère exprime sa joie de pouvoir gambader librement en dehors de ce Galaxy S10 !

Etape 13

Mais qui voilà maintenant ? Mais oui ! C'est la caméra arrière !

Elle se déconnecte avec la spatule en nylon et laisse un trou conséquent dans la carte mère (et oui, triple capteurs photos).

Bonne nouvelle également, elle peut se changer assez simplement !

Etape 14

Voyez la différence notable avec la caméra arrière du Galaxy S9+ qui comprenait déjà 2 capteurs. 

Allez, vous misez sur combien de capteurs photos pour le Galaxy S11 ? Les paris sont ouverts ! 

Boutique pièces détachées

Etape 15

Faisons un tour du propriétaire de cette carte mère.

Outch ! Gros bémol ! Le connecteur de charge est soudé. Une regrettable nouveauté (le dernier de cette gamme était le Galaxy S3, RIP).

Et pire, c'est une soudure ultra complexe car les points de soudures sont invisibles. Cachés sous le connecteur. Bref, une opération réservée aux très bon pros en micro-soudure. 

Etape 16

Aie ! Deuxième uppercut de Samsung...

Le capteur proximité et luminosité est soudé également. En gros, si l'écran ne s'éteint plus lors des appels ou si la luminosité ne s'ajuste plus automatiquement, il faudra passer par la case soudure :( 

Etape 17

En comparaison avec la carte mère du Galaxy S9+, celle du Galaxy S10 est beaucoup plus longue.

Non pas que le téléphone soit plus grand (au contraire puisqu'il s'agit ici de la version classique), mais c'est à cause des nombreux composants soudés. Comme le connecteur de charge, par exemple. 

On constate également l'emplacement horizontal de la caméra arrière sur le S10.

Etape 18

Après avoir encaissé les coups, on continue avec un petit tour de chauffe du sèche-cheveux afin de pouvoir décoller rapidement le vibreur.

Boutique pièces détachées

Etape 19

Tututut ! Il ne faut pas ranger de suite le sèche-cheveux ! Il est utile pour ramollir la colle du haut-parleur interne. 

Il succombe ensuite au charme de notre irrésistible spatule iSesamo lors de son retrait.

Etape 20

A nouveau à côté de son aîné, le Galaxy S9+, l'écran du Galaxy S10 est relativement ressemblant mais se voit un peu... comme dans un miroir ! 

Etape 21

Points positifs : 

- Réparer son Galaxy S10 n'est pas plus difficile que les générations précédentes.

- Le changement de la batterie est relativement accessible (même si elle est très bien collée). Tant mieux puisqu'il s'agit de LA pièce d'usure par excellence au sein d'un smartphone.

- Un nombre raisonnable de vis et que des cruciformes (pas 3 sortes de vis comme dans l'iPhone).

- La fabrication semble de qualité (et résistante à l'usure ?).

Points négatifs : 

- Connecteur de charge et capteur proximité soudés. Gros gros, très gros mauvais point ici. Une panne relativement courante et qui nécessitera obligatoirement le recours à une micro-soudure de haute précision. C'est impardonnable à nos yeux !

- Toutes les antennes sont également intégrées à la carte mère. En cas de problème de réception réseau, il faudra à nouveau passer par la case soudure.

- Le capteur d'empreintes est totalement intégré à l'écran et donc indissociable. Il faudra remplacer le bloc complet.

- Le retrait de la vitre arrière en verre est toujours périlleux avec un rique important de casse.

 

NOTE GLOBALE : 5,5 /10 (à cause des composants soudés)

Pour remonter votre Galaxy S10 suivez ce guide en sens inverse.

Commentaires & avis

Ajouter un commentaire

Ils parlent de nous

Sosav dans la presse

  • sosav sur tf1
  • sosav sur france 2
  • sosav sur france 3
  • sosav sur m6
  • sosav sur france info
  • sosav sur 01 net
  • sosav sur l express