Pièces détachées smartphones, tablettes, consoles... France France

Quel statut juridique choisir ?

Il existe en France différents types de statuts juridiques à votre disposition, nous listerons ici que les statuts que nous jugeons le plus appropriés au secteur de la réparation : L'auto-entreprise, l'EIRL, l'EURL et la SARL.

1. Les premières questions à se poser :

- Vais-je travailler seul ?
- Vais-je embaucher quelqu'un rapidement ?
- Ai-je prévu de créer l'entreprise avec un associé ?

Ces premières questions vous permettront déjà d'éliminer certains statuts. Par exemple l'auto-entreprise ne permet pas de s'associer avec quelqu'un.

2. Le statut d'auto-entrepreneur

L'auto-entrepreneur est aujourd'hui le statut le plus simple à mettre en place en France. Voici ces principaux avantages et inconvénients :

Avantages :

- formalités très simples, vous pouvez créer votre statut d'auto-entrepreneur en seulement quelques minutes.
- La création d'un statut d'auto-entrepreneur est gratuit
- Ce statut permet facilement d'exercer une activité en plus d'une activité salariée.
- Les charges sociales ont proportionnelles au chiffre d'affaires encaissé. Donc, si vous ne gagnez pas d'argent, vous ne payez rien !
- Une franchise de TVA
- Une comptabilité allégée

Inconvénient :

- Franchise de TVA : vous achetez donc vos produits TTC et ne pouvez pas déduire la TVA de vos achats.
- Un plafond rapidement atteint si votre activité fonctionne bien : 32 600 € (2 700€ / mois) de facturation autorisée par an.
- Toujours à cause de ce même plafond, il est difficile d'embaucher quelqu'un.
- Votre responsabilité personnelle est engagée en cas de litige, accident...
- Pas de séparation entre vos biens personnels et ceux de la société.

Notre conseil :

Le statut d'auto-entrepreneur dispose de nombreux avantages permettant de démarrer une activité de réparation rapidement et sans frais. Nous le conseillons vivement pour les cas suivants :
- Démarrage d'une activité sans « pas-de-porte », car aucune prise de risque avec ce statut.
- Création d'une activité de réparation en plus de vos études ou de votre travail principal.

3. L'EIRL (Entrepreneur individuel à responsabilité limitée)

Le statut d'entrepreneur individuel à responsabilité limitée se situe un peu à mi-chemin entre l'EURL/SARL et le statut d'auto-entrepreneur. Ce statut a pour principal avantage de vous permettre de mieux protéger votre patrimoine personnel.

Dans le statut d'auto-entrepreneur, vous ne formez qu'une seule et même personne avec votre entreprise, il n'y a donc pas de séparation entre votre patrimoine et celui de votre entreprise. Concrètement, en cas de dettes, vos créanciers peuvent tout à fait se rembourser sur vos biens personnels : domicile, voiture, objets de valeur...

Avantages :

- La création est gratuite
- Permet de séparer son patrimoine personnel et celui de la société
- Permet de facturer avec une TVA séparée et donc de récupérer la TVA sur les achats.
- Structure légère et facile à lancer.
- Pas de plafond de chiffre d'affaires

- Il s'agit d'une structure unipersonnelle sur laquelle l'entrepreneur ne peut pas accueillir d'associés.
- L'EIRL dispose aujourd'hui d'une crédibilité limitée.
- Les dividendes sont soumis aux cotisations sociales

Notre conseil :

Le statut d'entrepreneur individuel à responsabilité limitée dispose de nombreux avantages permettant de démarrer une activité de réparation rapidement et sans frais. Nous le conseillons vivement pour les cas suivants :

- Création d'une activité sans associé
- Evolution d'une activité d'auto-entrepreneur suite au dépassement du plafond

4. l'EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou SARL (Société à responsabilité limitée)

Avantages :

- Permet de s'associer
- La responsabilité des associés est limitée à ses apports.
- Statut le plus utilisé en France pour les petites entreprises, très connus du grand public.
- Permet de facturer avec une TVA séparée et donc de récupérer la TVA sur les achats.
- Pas de plafond de chiffre d'affaires
- La gérant peut-être rémunéré comme un travailleur assimilé salarié et bénéficie donc de la protection sociale des salariés.

Inconvénients :

- Création plus lourde qu'une entreprise individuelle (statuts, assemblée générale...)
- Création plus onéreuse qu'une entreprise individuelle.
- Il est obligatoire de faire appel à un expert comptable pour valider les comptes de SARL.

Notre conseil :

Les statuts de SARL et EURL permettent de voir plus loin et de s'associer. Nous les conseillons vivement pour les cas suivants :

- Ouverture d'un magasin
- Prévisions de s'associer avec quelqu'un
- Prévisions d'embaucher des salariés

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur ces différents statuts, nous vous invitons à visiter le site internet de l'APCE (agence pour la création d'entreprise) qui est une petite mine d'or d'informations : http://www.apce.com/

Ils parlent de nous

Sosav dans la presse

  • sosav sur tf1
  • sosav sur france 2
  • sosav sur france 3
  • sosav sur m6
  • sosav sur france info
  • sosav sur 01 net
  • sosav sur l express