iOS vs Android, quelles différences ?

Android vs iOS

iOS ou Android ? Le Yin ou le Yang ? PC ou Mac ? PlayStation ou Xbox ? #Troll C’est l’histoire d’une grande gueguerre qui n’est pas prête de se terminer ! Tout a commencé avec l’arrivée des smartphones et l’émergence des deux grands gagnants : Google et Apple. Laissant BlackBerry et plus récemment Windows Phone sur le carreau. Les avantages et les inconvénients, on fait un rapide tour d’horizon pour mettre en lumière leurs différences.


#TeamAndroid

AndroidQu’est-ce qu’est Android en quelques mots ? Un système d’exploit développé par Google, en open source et qui utilise le noyau Linux. Ca veut donc dire que tout le monde peut, potentiellement, modifier le code. Bon il faut quand même avoir être un peu développeur sur les bords, hein.

Large choix de modèles / smartphones / marques

Indéniable avantage pour Android de ce côté-là. TOUS les smartphones, à l’exception des iPhones (et quelques irréductibles sur Windows Phone), sont équipés d’Android. De Samsung à Huawei, en passant par Wiko, Sony ou OnePlus, ils ont chacun ajouté leur surcouche maison, mais le coeur d’Android est bien présent.  Il y en a donc pour tous les goûts, toutes les couleurs et toutes les tailles.

Tous les prix

Autre avantage des smartphones Android, il y en a à tous les prix ! Etant donné le très large choix de marques, il y a des tous petits prix comme des modèles haut de gamme. Du Wiko à moins de 100 euros aux derniers Huawei ou Galaxy Note qui frôlent les 1000 euros, c’est à vous de choisir. Il y en a pour tous les budgets. Of course (oui, in inglish pliz), le prix dépend souvent des caractéristiques et des performances, à votre bon vouloir m’sieur-dame !

Android = Google

Qui dit Google, dit BigBrother dit universalité de toutes ses données ! Que ce soit sur Gmail, Drive, Agenda, YouTube, Maps, Photos, MyBusiness et tous les autres, tout se retrouve sur Android. A condition de connaître vos mots de passe bien sûr ! Avec Android, c’est l’occasion de concentrer toutes vos données grâce à votre compte Google. Cela peut être flippant mais c’est aussi pratique pour récupérer vos données d’un appareil à un autre. #OnPeutPasToutAvoirLaLibertéEtLaFacilité

Même s’il est arrivé bien après l’AppStore, le Google Play Store propose désormais + d’1 million d’applis. Autant que sur l’AppStore environ, à une vache près, c’est pas une science exacte (#Karadoc)

Autre  point, l’assistant personnel Google Now qui rattrape rapidement son retard par rapport à Siri. Il se retrouve d’ailleurs sur tous les nouveaux appareils connectés, y compris Google Home.

ok google

Android, la personnalisation incarnée

Avec Android, il est possible de personnaliser son interface pour la rendre plus pratique et plus jolie ! Il est, par exemple, possible d’installer de nouveaux claviers (avec tout un tas de fonctions, raccourcis et emojis).

Des widgets à ajouter sur son écran d’accueil ou de veille ainsi que des launcher. Un launcher ? C’est tout simplement le menu d’accès direct à vos applis et paramètres favoris. Au lieu d’utiliser celui installé de base sur votre smartphone (qui est déjà personnalisable), vous pouvez en télécharger un nouveau. La présentation n’est donc pas pareil. Mais il est aussi possible d’ajouter et d’enlever des fonctionnalités qui vous intéressent, ou pas. C’est vous qui voyez.

Android : OS ouvert

Android permet aussi d’installer des ROM custom. Alors attention, cela peut être risqué. C’est une action plutôt réservée aux utilisateurs aguerris car cela nécessite souvent de rooter son téléphone (l’équivalent du jailbreak sur iPhone, mais on ne vous le recommande pas car il y a un vrai risque de briquer son téléphone lors d’une mauvaise manip’).

C’est quoi une ROM custom ? En bref, c’est une version d’Android modifiée qui permet de modifier, voire améliorer l’interface, d’aller outre des paramètres de base ou de supprimer la surcouche et applis préinstallées par le fabricant (qui prennent de la place et ne peuvent être retirées sans cela). Un gain de rapidité en utilisation.

Il faut donc être capable de vérifier si la ROM custom est compatible avec son smartphone. Mais installer une ROM custom peut aussi être utile si votre téléphone ne reçoit plus de mise à jour (car trop « vieux ») et que vous souhaitez tout de même le conserver avec un Android récent. Ou si Android a définitivement planté et qu’il ne veut même plus se restaurer.

Bref, Android est parfait pour ceux qui aiment bidouiller leur téléphone dans la mesure où il est possible de naviguer parmi tous les fichiers de son smartphone. Il peut même servir de périphérique de stockage USB en le branchant à un ordinateur (sous Windows ou Linux, sous Mac, c’est un peu plus complexe #Troll)

tête android

Quelques bémols

Si Android offre une très grande liberté d’utilisation, il n’est pas exempt de défaut pour autant. Le principal reproche que l’on pourrait lui faire, et, ce n’est pas vraiment de sa faute, ce sont les surcouches constructeurs. Samsung en tête, mais également présent chez Sony ou Huawei et les autres (hormis les Nexus de Google). Les constructeurs modifient à leur image Android mais l’alourdissent par la même occasion. Que ce soit en ajoutant des fonctionnalités ou des applis natives, impossibles à désinstaller sans root et qui peuvent ralentir les performances du smartphone.

Autre désavantage : le manque de suivi des mises à jour. C’est généralement la faute des constructeurs, à nouveau. Le déploiement des nouvelles mises à jour Android est souvent lente et se fait au cas par cas, par modèle, selon le bon vouloir des constructeurs. Et vu le large panel et le rythme soutenu des sorties téléphones Android, les smartphones pas si vieux que ça, de 2 ou 3 ans sont souvent délaissés… #ObsolescenceProgrammée.

Et sinon, qui dit OS ouvert, dit grande probabilité de virus. C’est pourquoi, il est IN-DISP-EN-SA-BL-E (c’est pas évident de lire le mot comme ça hein !) d’installer un bon antivirus. Il est important aussi de faire les dernières mises à jour Android disponibles pour son téléphone car elles corrigent souvent les failles de sécurité.


#TeamiPhone

apple logoApple a construit sa réputation sur la fiabilité de ses iPhone. Une tendance qui s’est confirmée au fil des sorties iPhone. Même s’il y a eu quelques scandales qui ont rythmé la vie de l’iPhone depuis plus de 10 ans. Alors, pourquoi iOS serait mieux qu’Android ?

iOS, la grande force des iPhone

iOS va comme un gant à l’iPhone ! Normal, il est fait sur mesure par Apple. A chaque génération d’iPhone, son nouvel iOS parfaitement optimisé pour lui. Tout est prévu par Apple pour que l’iPhone tourne à merveille, même s’il y a bien entendu des mises à jour de sécurité et de corrections de petits bugs. (Et oui, même Apple n’est pas infaillible #LOL).

De fait, le processeur de l’iPhone tourne en parfaite symbiose avec iOS, sans avoir besoin de 25 Go de RAM pour lancer les applications. Car la puissance et les performances c’est bien, sur papier… L’iPhone est souvent battu en terme de nombre de Go, et pourtant, la vitesse d’exécution et la stabilité reste impressionnante. Dépassant souvent Android à la sortie de chaque nouvel iPhone. Bref, Apple est bien intégré dans la course aux performances, pas de soucis pour cela 🙂

Autre avantage d’avoir un OS maison, c’est le déploiement des mises à jour. Pas besoin de penser à 1362 smartphones équipés du même OS avec surcouche de chaque constructeur… Apple gère ses iPhones d’une main de maître. Et puisqu’iOS est optimisé pour l’iPhone, Apple est capable de déployer des mises à jours pendant de nombreuses années après la sortie d’un iPhone. Prenons l’exemple de l’iPhone 5S qui tourne sous la dernière version iOS 11, plus de 5 ans après sa sortie.  De ce point de vue là, iOS surpasse allègrement Android.

Apple, le pionnier de l’écosystème

Apple a proposé un OS maison dès la sortie de l’iPhone en 2007, dans la même veine que son propre système d’exploitation sur ses ordinateurs Mac. Jusqu’à présent, les OS étaient proposés par des développeurs et les constructeurs d’ordinateur et/ou smartphone les adaptaient sur leurs appareils. Avec Apple, c’est différent, ils produisent tout de A à Z.

Il est donc possible de retrouver toutes ses données, photos et applis sur ses différents appareils : de l’iPhone en passant par l’iPad, le Mac, l’Apple TV, le Home Pod ou même feu l’iPod.  Et ce, grâce à des plateformes simples déployés en commun sur tous ces appareils : iTunes et iCloud surtout aujourd’hui.

En proposant un véritable écosystème d’objets connectés, Apple incite les utilisateurs à s’équiper de tous ses appareils au lieu d’aller voir la concurrence. Pourquoi ? Par facilité d’usage et de partage de données. Malin !

iOS = Sécurité des données

C’est l’argument de base d’Apple ! Sachant qu’iOS n’est pas sujet aux virus (ou trèèèèèèèèèèèèès rarement). Comme sur Mac, pas besoin d’antivirus sur iOS. Pourquoi ? Car il n’est pas possible d’installer d’applis tierces autre qu’en passant par l’AppStore.

Et concernant le stockage des données via iCloud, le cryptage est plutôt efficace si on ne dispose pas du mot de passe… Il suffit de suivre un peu l’actu et de voir toutes les difficultés que les autorités US ont pour déverrouiller et accéder aux données d’un iPhone sous iCloud.

La sécurité va ainsi de paire avec un cryptage des données poussés couplé au système de verrouillage de l’iPhone. Apple ayant aidé à démocratiser le déverrouillage par empreinte digitale puis la reconnaissance faciale.

iOS et ses fonctionnalités vedettes

Qui dit iPhone, dit AppStore. Lancé en même temps que l’iPhone en 2007, l’AppStore est le premier magasin d’applis (le Play Stre est apparu en 2012), il compte aujourd’hui + d’un million d’applis en tout genre. Que ce soit pour organiser son quotidien, suivre sa santé, se divertir, partager tout ce qu’on veut.

iMessage : même si à l’heure des forfaits tout illimités, on ne compte plus vraiment le nombre de caractères envoyés par message (on est pu obligé d’écrire en langage SMS avec des fautes, hein), iMessage instaure une vraie communauté entre possesseurs d’iPhone. Outre la couleur différente des iMessages reçus (par rapport aux SMS classiques), cela permet de même discuter avec quelqu’un connecté sur son iPad !

dis siriSiri : on peut tout lui demander, il sait nous répondre. Plus ou moins bien mais il répond quand même ! Et il s’est amélioré au fil des années, même sa voix, version masculine ou féminine, est moins robotique qu’au début. Un véritable assistant personnel qui apprend à vous connaître et sait obéir au doigt et à l’oeil. Google Now est son concurrent direct, tout comme Cortana de Windows d’ailleurs.

Les points noirs d’iOS

Revers de la médaille : iOS offre peu de possibilité de personnalisation. S’il est stable et relativement bien sécurisé, peu de place à la fantaisie sur son iPhone. Si le thème d’iOS a été revisité au fil des années, les changements restent relativement mineurs. Toujours la même présentation des icônes, rangées de façon bien rectiligne avec un dock qui accueille toujours le même nombre d’applis (sauf sur iPad, car l’écran est plus grand).

Idem avec le centre de contrôle pour un accès rapide à ses applis. Même si iOS s’inspire aussi de ses concurrents en ajoutant de nombreuses fonctionnalités, il n’est pas possible de personnaliser à volonté les raccourcis ou le launcher. Un point pour Android sur ce coup-là.

iOS, c’est un système fermé qui ne permet pas au commun des mortels de modifier le code, contrairement à Android. Sauf en cas de jailbreak. Apple ferme de nombreuses portes pour inciter les utilisateurs à rester au sein de son fameux écosystème. C’est d’ailleurs le cas avec les fonctionnalités comme le Bluetooth ou le NFC (pas toujours évident de partager des données avec un autre appareil non Apple).

iPhone XAutre point négatif : les prix. Les derniers iPhone tournent autour des 1000 euros… Mais les concurrents ont beau se moquer, Apple a malheureusement instaurer une nouvelle tendance. Tous les autres constructeurs proposent leurs smartphones haut de gamme dans les mêmes prix désormais. Chouette alors ! Si Apple n’a proposé, pour le moment, qu’un modèle « low-cost » avec l’iPhone 5C, il y a l’avantage de faire durer les précédentes générations d’iPhone assez longtemps. Aussi bien dans leur fiabilité à long terme qu’au niveau suivi des mises à jours. Et qui dit anciens modèles, dit prix plus abordables.

Un point négatif qui peut entraîner une conséquence positive car la côte des iPhones se dévaluent très lentement contrairement à tous ses copains Android.


Android ou iOS, quel est le meilleur OS ?

Bref, vous l’aurez compris, il n’y a pas forcément un OS meilleur que l’autre. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. C’est surtout une histoire de préférence, en fonction des besoins.

Et puis, entre nous, les deux tendent à se ressembler de plus en plus ! Les fonctionnalités sont assez similaires et vous pouvez, globalement, faire la même chose avec votre iPhone ou votre smartphone Android. L’apparition du 3D Touch sur iPhone avec iOS 10 a rapidement été imité par Android, de même pour le multitâche qui s’est longtemps fait désirer sur iPhone / iPad avant iOS 11, alors que bien connu sur Android.

On ne parlera pas des performances car la course est lancée depuis quelques années et ce n’est plus vraiment un critère pour les départager. Equipés d’iOS ou d’Android, les smartphones sont tout aussi puissants et efficaces !

Surtout qu’il est maintenant très facile de passer d’un OS à l’autre sans perdre toutes ses données. Les constructeurs l’ont bien compris ! S’il est déjà simple de changer d’une marque à l’autre tout en restant sous Android, c’est maintenant facile de passer sous iOS depuis Android et inversement. Pas folle la guêpe ! Vous pouvez donc profiter de tous les plaisir de la vie et changer de smartphone à volonté. Ce serait bête de ne pas tout tester pour se faire sa propre idée 🙂

Tout ce qu’on peut vous dire, c’est qu’iOS ou Android, d’un point de vue réparation, ça ne change strictement rien ! C’est surtout le modèle et la marque qui influent sur le démontage. Même si les ressemblances physiques des smartphones impliquent des démontages relativement similaires au final.

L’iPhone restant, pour le coup, un des smartphones les plus facilement réparables. Quand d’autres, comme Samsung, ont décidé de légèrement compliqué la donne au fil du temps. Mais, avec de la volonté, il est toujours possible de réparer son smartphone, surtout avec SOSav 🙂

Une réflexion sur « iOS vs Android, quelles différences ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *