Huawei perd la licence Android temporaire

Google en guerre contre Huawei

Nouveau coup dur pour Huawei… Le Gouvernement Américain continue à mener la guerre et semble prendre l’avantage. Nous vous parlions des restrictions de l’usage d’Android sur les prochains smartphones Huawei à venir, cette fois, cela concerne ceux qui sont déjà sortis. On vous fait le topo.

Huawei et Google ne sont plus autorisés à travailler ensemble

Depuis mai 2019, la guerre fait rage et Huawei subit les foudres du Gouvernement Trump. La firme est accusée de représenter un menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis. Pour rappel, un décret a été signé pour que Huawei, et par conséquent, Honor, n’aient plus le droit d’utiliser les services Google sur leurs prochaines smartphones. Aucune application Google ne pourraient y être installées et pas de Google Play Store non plus.

Jusqu’à présent, les téléphones déjà en vente n’étaient pas impactés puisqu’ils disposaient d’une licence valide au moment de leur sortie. Huawei avait alors obtenu une licence Android temporaire (1 an et 90j au lieu des 90j initiaux) afin de pouvoir mettre à jour le système de ses mobiles déjà en vente. Mais, c’est désormais terminé.  La licence temporaire a été révoquée.

Plus de mises à jour

Qu’est-ce que cela implique ? Les téléphones ne recevront donc plus de mises à jour de sécurité de Google. En somme, les mobiles comme les Huawei P30, Mate 20 ou Honor 20, pour ne citer que les derniers sortis du géant Chinois, ne bénéficieront plus de mises à jour des applications Google. Les applications comme Gmail, YouTube, Maps et même le PlayStore seront toujours présentes et utilisables, mais Google n’assurera plus leur maintenance.

Vous aurez alors rapidement un problème de sécurité car des failles seront possibles et non corrigées.  Et cela risque de s’étendre à d’autres applications issues des Etats-Unis dans la mesure où le Play Store ne proposera plus leur mise à jour. Vous ne pourrez pas non plus basculer sur Android 11 pour le moment. Ou bien avec le noyau Android Open Source. Pour les mises à jour des applications tierces, il faudra également passer en direct, avec des fichiers .apk par exemple.

Vous l’aurez compris, Huawei ne peut pas faire grand chose contre ces restrictions. En revanche, ils ont pris les devants et comptent déployer leurs propres applications Huawei Mobile Services (HMD) afin de pallier ces soucis. Ce sera le cas si vous forcez la mise à jour vers Android 11. Ainsi, la sécurité de votre mobile restera assurée. Les rumeurs parlent également d’un prochain OS made in Huawei à venir très prochainement. Cet OS se baserait sur le noyau Open Source d’Android.

Puces Kirin de Huawei impossible à fabriquer

Autre cour dur, les puces Kirin qui équipent les smartphones Huawei, ne pourront plus être produites par le géant Chinois. En effet, une nouvelle mesure interdit au fondeurs utilisant des équipements américains, de fournir Huawei des matériaux nécessaires et donc de puces pour ces smartphones. L’une des entreprises les plus connus est TSMC qui n’a plus le droit de fabriquer des puces pour Huawei. Huawei estime tomber en rupture de stocks de ces puces Kirin courant septembre? La marque ne pourra plus produire de smartphones dotés de cette puce.

Huawei est donc en quête d’autres fournisseurs mais très peu sont capables de fournir des puces gravées en 7nm et donc avec des performances moindres. Puisque les ventes de Huawei ont déjà commencé à chuter malgré ses belles performances, les prochaines générations pourront peut-être encore disposer de ces puces en attendant de trouver une alternative.

D’ailleurs, si Huawei est fortement impacté par ces mesures, les entreprises américaines pâtissent aussi de ces mesures qui leur font perdre un gros client et de nombreuses commandes. A suivre donc…


Que pensez-vous de ces restrictions ? Est-ce que vous allez plutôt vous tourner vers une autre marque désormais ?

SOSav : Guides rparations iPhone iPad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *