BeiTaAd : Le malware retrouvé dans les applications Play Store

Malware

Il arrive que des virus arrivent à se faufiler dans certaines applications sans que personne ne s’en rende compte. Au moment où l’on s’aperçoit du problème, il est souvent déjà trop tard ! C’est ce qu’il s’est passé avec le malware BeiTaAd, qui a réussi à infester 238 applications Android.

Le malware BeiTaAd fait des dégâts  

Après les abonnements cachés des applications de l’App Store, voilà maintenant le tour du Play Store de connaître quelques défaillances. Cela concerne un malware BeiTaAd vicieux. Au départ, lorsque vous téléchargez une application, tout fonctionne très bien : l’application ne présente aucun problèmes, et vous pouvez l’utiliser normalement, sans vous douter de rien. Puis, entre une période de 24 heures à 14 jours les choses commencent à se compliquer : des annonces publicitaires vont commencer à apparaître et ceux même si votre téléphone est en veille par exemple. C’est-à-dire que même si votre écran est verrouillé, ou bien même si vous êtes en plein milieu d’une conversation téléphonique, la publicité peut s’enclencher d’elle-même  ! Certaines publicités ont même une bande-son qui l’accompagne, cela peut autant se déclencher la journée que le soir. Se faire réveiller en sursaut par une publicité n’est pas le meilleur des réveils…

Comme de nombreuses publicités envahissent votre téléphone, vous ne pouvez plus l’utiliser normalement. Il devient inutilisable au fil du temps, constamment interrompu par des publicités sorties de nulle part ! Cela devient un vrai calvaire pour les usagers ! Parfois, il faut même réinitialiser complètement son smartphone pour ne plus avoir ce soucis dû au malware BeiTaAd ! En plus de gêner l’utilisateur, cet adware BeiTaAd permet aux pirates de générer des revenus publicitaires.

Pour remédier au souci, Google a retiré les applications concernées du Play Store, ou bien proposé une autre version avec le malware retiré.

Pices dtaches smartphones / tablettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *