L’iPhone 6s & 6s Plus ? On les a testé et démonté !

iPhone 6S et iPhone 6S Plus

Ca y est, les voilà ! Attendus comme le Saint Graal par de nombreux Apple Addict, les iPhone 6s et iPhone 6s Plus font enfin leur entrée sur le marché des smartphones. Nous avons eu la chance d’avoir ces nouveaux joujoux le jour de leur sortie pour les tester et les décortiquer !

Un design élégant mais identique à l’iPhone 6

 

A première vue, le design de l’iPhone 6s est calqué sur celui de son grand frère l’iPhone 6, seule la couleur Or rose (pour laquelle nous avons opté !) fait office de nouveauté aux côtés des désormais classique Or, Argent et Gris sidéral. Il est légèrement plus épais (et plus lourd) que son prédécesseur car son châssis a été renforcé, pour éviter les scandales comme le BendGate de l’année dernière ! La prise en main reste donc la même, avec des rebords arrondis, ce qui peut avoir tendance à glisser entre les doigts…

L’iPhone 6s est donc équipé d’un écran de 4,7″ tandis que l’iPhone 6s Plus reprend l’écran Retina HD de 5,5″, les deux portés par 2 Go de RAM et un processeur A9, 70% plus rapide que le modèle précédent. Bref, comme toujours chez Apple, l’optimisation de leur téléphone est en parfaite harmonie avec leur système d’exploitation iOS 9 qui vient d’être dévoilé. Ce qui débouche sur une grande fluidité ainsi qu’une réactivité impressionnante. Pour ce qui est du stockage, les iPhone 6s et 6s Plus existe en 16, 64 et 128Go aux mêmes prix que l’iPhone 6 en son temps, c’est-à-dire à partir de 749 et jusqu’à 1079€.

3D Touch : la nouvelle révolution tactile ?

3d Touch

La réelle innovation de cet iPhone 6s se situe au niveau de la technologie MultiTouch avec la 3D Touch combiné à iOS 9. Si certains smartphones Android sont déjà équipés de certaines fonctions reconnaissant partiellement le degré de pression du doigt, Apple a introduit ici une notion intuitive pour une navigation plus rapide à l’aide de raccourcis et de prévisualisation sans à avoir ouvrir l’application.

Cette technologie a déjà été en partie intégrée sur l’écran de l’Apple Watch avec le Force Touch, ces capteurs de pression sont associés à un Tapic Engine qui vibre lors des interactions créées. Le résultat ? Des menus rapides « Quick Actions » sur certaines applications natives pour accéder à des fonctionnalités directes comme prendre un selfie ou enregistrer une vidéo sans avoir à ouvrir l’app photo, envoyer un message ou téléphone à des contacts privilégiés, etc.

Intervient aussi le Peek & Pop qui permet d’avoir un aperçu (voir photo ci-dessus) d’un document, site web, photos ou e-mail et l’ouvrir pour lire la suite en exerçant une pression plus importante, ou simplement passer à autre chose.

On remarquera que la prise en main de la 3D Touch est rapide mais il faut savoir doser la pression pour ne pas simplement déplacer les icônes !

12 Mpx : l’appareil photo enfin amélioré !

Appareil photo isight iPhone 6s

Apple avait pris du retard par rapport à la concurrence en restant cantonné à 8 Mpx sur ses iPhone et saute enfin le pas avec cet iPhone 6s et 6s Plus grâce à un capteur iSight de 12 Mpx. Des clichés plus précis, des couleurs plus fines et des enregistrements vidéos en 4K ! La pomme n’est certainement pas le premier à le proposer, mais c’est appréciable pour ces smartphones hauts de gamme. D’ailleurs l’application Live Photos qui s’active au moment de la prise de vue comme le HDR (voir photo ci-dessus) permet d’animer les photos. En gros, l’iPhone capture une mini vidéo au moment de prendre la photo ce qui permet d’avoir une photo classique et de l’animer automatiquement en restant appuyé dessus pour des souvenirs en mouvement et plus vivants.

A noter également la caméra FaceTime HD, qui devient vraiment HD avec un capteur de 5 Mpx pour des selfies plus clairs et lumineux. En proposant d’ailleurs le Retina Flash, l’exposition sera améliorée grâce à une puce intégrée qui génère un flash de l’écran quand la photo est prise.

Le démontage de l’iPhone 6s et iPhone 6s Plus

Nos experts n’ont pas résisté à la tentation d’explorer les entrailles de la bête, avant tout pour savoir s’il se différencie de l’iPhone 6 et s’il sera aussi facilement réparable…

Les premières conclusions montrent que son démontage est très similaire à son grand frère l’iPhone 6, avec 2 vis retenant l’écran qui s’enlève grâce à une ventouse ou pince isclack et éventuellement une spatule pour soulever l’écran qui est tout de même bien collé. Et d’ailleurs, la présence de colle tout autour de l’écran (et sur la face arrière de l’écran) va trahir le démontage qui se verre automatique vu que la colle doit être retirée !

L’iPhone 6s n’est donc pas beaucoup plus compliqué à démonter que l’iPhone 6, idem pour l’iPhone 6s Plus, avec une note de réparabilité estimée à 8/10. Il faut néanmoins faire attention aux connecteurs de l’écran, toujours aussi petits et qui restent relativement fragile. Le retrait de la plaque métallique LCD s’avère légèrement plus difficile à retirer mais toujours accessible.

Nos techniciens ont aussi repéré que la nappe du bouton home est intégrée à l’écran ! Et donc impossible à changer en cas de dysfonctionnement du bouton principal… A noter aussi l’apparition d’une vis hexagonale qui sert à fixer la carte mère et qui ne se retrouve pas sur les modèles précédents.

Et vous pouvez consulter l’ensemble de nos tutos de réparation de l’iPhone 6s et de l’iPhone 6s Plus afin d’avoir de plus amples détails !

demontage iphone 6s

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *