Pièces détachées smartphone : petit lexique pratique !

pièces détachées smartphones

Vous le savez sûrement, ou pas, mais un smartphone est composé de nombreuses pièces internes pour fonctionner. Des différences existent selon les modèles et les marques mais la structure reste la même. On vous explique les composants que vous trouverez et leur utilité. Intéressant pour comprendre les pannes possibles 🙂

Ecran

ecran smartphone

C’est le composant le plus connu ! Car c’est le composant le plus sujet à la casse, puisqu’il prend toute la face avant !

Il faut bien faire la distinction entre la vitre tactile et la dalle d’affichage. Mais sur la grande majorité des modèles les plus récents, l’écran forme un même bloc indissociable. Que ce soit un problème tactile ou d’affichage, il faut donc remplacer le bloc écran complet. Là où il était possible de changer l’un ou l’autre sur certains modèles (comme le Galaxy S3 ou S4 en leur temps).

La fonctionnalité tactile est désormais, souvent intégrée à la dalle d’affichage et non la vitre. Pour limiter l’épaisseur de l’écran et la multiplication de couches. Cela permet aussi une meilleure réactivité tactile. Vous ne vous en apercevez pas car il sera, de toute façon, nécessaire de changer le bloc écran indissociable en cas de problème.

Sur certains écrans smartphone, il existe des écrans pré-assemblés avec le châssis ainsi que des composants déjà présents tels que la caméra avant ou le haut-parleur interne. C’est possible sur iPhone notamment. Et même certains écrans officiels Huawei qui comprennent même la batterie. Cela facilite l’installation et l’échange mais nécessite le changement complet pour un problème tactile, d’affichage, ou encore d’écran cassé.

Le rétroéclairage de l’écran se trouve sur la dalle LCD ou est directement intégré sur la technologie AMOLED. Il peut arriver que l’affichage du smartphone reste noir mais qu’une lumière soit émise sous la dalle. C’est le rétroéclairage qui fonctionne mais pas la dalle d’affichage.

Pannes possibles : problème affichage, défaut tactile, écran cassé.

Batterie

batterie smartphone

Deuxième élément le plus connu : la batterie smartphone ! C’est l’élément d’usure par excellence. La batterie se détériore obligatoirement au fil du temps. Les nouvelles batteries Li-Ion ne souffrent plus de l’effet mémoire comme ce fût le cas sur les premiers téléphones. C’est-à-dire que vous pouvez la charger à tout moment, elle saura où elle en est. Les premières batteries Nimh pensaient, à tord, qu’elle était totalement chargée quand vous les débranchiez.

Il y a des méthodes pour préserver au mieux son autonomie mais c’est indéniable, au bout de 2 ans, l’autonomie est moins bonne. Pas grave, c’est facile de changer sa batterie avec SOSav !

Pannes possibles : faible autonomie, problème de charge, batterie gonflée / surchauffe.

Coque arrière

coque arrière smartphone

La face arrière d’un smartphone permet de protéger les composants internes des chocs et des chutes. Elle empêche aussi la poussière et autres résidus de s’infiltrer. Il y a quelques années, la coque arrière était souvent clipsée et facile à retirer. C’est désormais un temps révolu. Il s’agit souvent d’une vitre arrière (en verre ou plastique) qui doit être décollée en la chauffant.

Pannes possibles : coque cassée, vitre arrière fissurée, face arrière qui ne tient plus en place, etc.

Connecteur de charge

connecteur de charge smartphone

C’est le port lightning, micro USB ou USB-C qui équipe votre smartphone. Si votre téléphone ne détecte plus la charge ou n’est plus reconnu par votre ordinateur, c’est lui le fautif ! En effet, il sert à synchroniser vos données ou à faire une sauvegarde sur votre PC. Souvent, il comprend même le micro principal qui sert à capter votre voix lors des appels. Il n’est rare non plus, que l’antenne GSM y soit intégrée aussi. Une pièce majeure.

Pannes possibles : problème de charge, non reconnu par l’ordinateur.

Haut-parleur

haut-parleur smartphone

Il y a deux haut-parleurs sur un smartphone. Le haut-parleur d’écoute (interne) qui se trouve en haut. Il délivre le son des appels, c’est pour ça qu’il est au niveau de votre oreille quand vous téléphonez.

Et le haut-parleur principal (externe) qui est en bas du téléphone. Il relaie tous les autres sons émis par votre smartphone : sonnerie, musique, vidéo, appel en mode haut-parleur, etc.

Pannes possibles : pas de son, son qui grésille, son qui se coupe, son lointain.

Caméra

camera smartphone

Là aussi, il existe deux caméras sur un téléphone. La caméra frontale (avant) qui sert pour vos selfies ! Elle se trouve du côté face avant de votre mobile.

Et la caméra arrière (principale) qui se situe sur la face arrière. Généralement, elle a une meilleure résolution. D’ailleurs, les derniers modèles de smartphones sont mêmes équipés de double, triple voire quadruple capteur à l’arrière avec téléobjectif et grand angle.

Pannes possibles : photo / vidéo floue, image noire, message erreur à l’ouverture de l’appareil photo.

Nappes et boutons

bouton smartphone

Les smartphones récents n’ont plus de bouton home avec leurs écrans borderless. Mais il y a toujours les boutons On/off, volume et parfois même appareil photo ou encore empreinte digital.  Les boutons sont généralement des morceaux de plastiques associés à une nappe de liaison. La nappe est souvent un élément à part et le problème vient généralement d’elle. C’est elle qui créé l’effet clic et pression pour déclencher l’action du bouton.

Pannes possibles : nappe déchirée, bouton cassé, bouton qui ne répond plus.

Châssis interne

chassis smartphone

Le châssis interne est littéralement la colonne vertébrale du smartphone.  En effet, il maintient les différents composants smartphones au bon endroit. Concrètement, il fait la jonction entre la face avant et la face arrière. Si le châssis est tordu, l’écran et/ou la face arrière peuvent subir une trop forte torsion et se fissurer.

Pannes possibles : châssis tordu, châssis cassé.

Micro

Sur un téléphone, il y a, de nouveau, plusieurs micros. Le micro principal servant pour les appels est souvent associé au connecteur de charge. Mais il y a aussi au moins un, voire deux, micros secondaires.  Souvent associé à une autre composant également, comme une nappe caméra ou capteur proximité par exemple. Les micros secondaires servent pour l’enregistrement des vidéos, des assistants vocaux, du dictaphone, etc.

Pannes possibles : aucun son enregistré, interlocuteurs ne vous entendent pas, le son grésille quand vous filmez, etc.

Vibreur

vibreur smartphone

Le vibreur est une pièce mécanique. Il vibre à réception de notification, selon les paramètres que vous avez déterminé. Si vous constatez qu’il ne vibre plus correctement ou trop faiblement, usé ou suite à un choc, vous devez le remplacer.

Pannes possibles : pas de vibration, faible vibration, vibration aléatoire.

Capteur proximité et luminosité

Un petit élément qui peut vite poser problème en cas de défaillance. C’est grâce à ce capteur que votre écran peut adapter sa luminosité en fonction de l’environnement. Plus lumineux en plein soleil pour rester lisible et plus sombre dans le noir pour moins vous éblouir. C’est également lui qui détecte l’approche du téléphone de votre visage pour les appels. Effectivement, il éteint automatiquement l’écran pour éviter de déclencher des applis avec le frottement de votre joue.

Pannes possibles : luminosité qui ne s’adapte pas automatiquement, écran qui ne se verrouille pas lors des appels, écran qui reste noir après un appel.

Petits composants smartphones

Il y a plein d’autres petits composants qui structurent un téléphone ! Vous trouvez notamment le tiroir SIM qui permet de glisser la carte SIM. Le tiroir SD est souvent associé au tiroir SIM. Le lecteur SIM / SD est généralement soudé à la carte mère et nécessite de la microsoudure pour être changé.

Les antennes GSM / WiFi / Bluetooth / NFC sont la plupart du temps, distinctes mais assemblés sur d’autres composants. Ou reliées avec des câbles d’interconnexion. Idem pour la prise jack en pleine disparition sur les nouveaux téléphones. Elle est parfois assemblée au connecteur de charge.

Il existe aussi différents supports et plaques qui maintiennent les éléments en place, souvent avec des vis. D’ailleurs, il peut également y avoir des joints d’étanchéité, des grilles haut-parleur, vitre caméra, etc.

Si vous avez d’autres questions ou des doutes concernant un diagnostic technique ? N’hésitez pas à nous contacter en commentaire, sur les réseaux sociaux, par mail ou encore sur notre forum 🙂

Pices dtaches smartphones / tablettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *