Smartphone pliable, est-ce vraiment pour bientôt ?

smartphone pliable

C’est LA grosse nouveauté sur laquelle les constructeurs smartphones veulent sortie en premier. Une course effrénée menée par Samsung et Huawei. Mais qui fait les yeux doux à Apple également. Bref, qui sera le premier ? Est-ce qu’un outsider peut créer la surprise ?

Des rumeurs, des rumeurs…

Cela fait des mois (voire des années) que vous entendez parler des smartphones pliables. Samsung l’évoque depuis 2012. Après des années de travail, allez-vous pouvoir enfin avoir un smartphone pliable en 2018 ? Lors de la présentation de sont Mate 20, Huawei a également fait planer le doute sur la sortie très prochaine d’un smartphone pliable. Et équipé de la 5G, s ‘il vous plait. Un ultra haut débit que Huawei compte bientôt mettre en application. Xiaomi est également sur le coup de la 5G avec l’annonce de son Mi Mix 3. Ca va aller vite, très vite !

Mais Apple n’est pas en reste ! Vous êtes curieux.se des brevets déposés ? Et bien ce 16 octobre 2018, Apple a déposé un brevet d’un schéma d’écran pliable. L’écran se composerait en réalité de deux morceaux qui se rabattrait et non d’un écran qui se plie en une seule partie.

… Une annonce imminente ?

La Samsung Developer Conference aura lieu le 7 et 8 novembre à San Francisco. La marque coréenne a laissé sous-entendre que le sujet du smartphone pliable serait peut-être abordée. N’est-ce encore qu’un prototype ou un projet sur le point de sortir ?

Si les smartphones borderless ont apporté un léger vent de nouveauté dans un marché du smartphones qui stagnait. Mais les smartphones pliables seraient probablement le vrai renouveau tant attendu. Ou pas.Bref, vous n’êtes pas encore prêt.e à pouvoir replier votre smartphone dans votre poche.

Une réflexion sur « Smartphone pliable, est-ce vraiment pour bientôt ? »

  1. Depuis, nous savons que Royole et Oppo ont été les premiers à dégaîner, et on sent bien que Xiaomi n’est pas très loin non plus d’entrer dans la course.

    Cependant, ces grosses boîtes chinoises semblent bien plus intéressés par le fait d’être le premier à proposer un appareil capable d’une telle prouesse technologique, plutôt que d’être en mesure de proposer un produit pérenne et pensé pour les besoins d’un public, en fonction de ses besoins et attentes.

    Comme bien souvent dans le domaine de la Tech, on construit d’abord, et on se demande ensuite si ça aura une application concrète dans la vie de tous les jours. Puis on adapte pour coller au marché.

    Tel qu’ils sont en train de concevoir le smartphone pliable, on sent bien qu’il s’agit avant tout de bricoler quelque chose autour de l’objet « tablette » avec la particularité supplémentaire que l’écran soit flexible. Ce choix stratégique me semble pour le moins discutable, dans la mesure où les phablets occupent déjà le chaînon situé entre téléphone et tablette.

    J’aurais sans doute été bien plus enthousiaste à l’approche d’une recherche autour de la montre connecté, avec, par exemple, la possibilité d’enrouler un écran autour du poignet. Bizarrement, ce n’est pas la direction retenue. Dommage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *