Le Galaxy Note 5 : victime du Pen Gate et coriace à démonter ?

Samsung Galaxy Note 5

Si les précédents smartphones de Samsung n’étaient pas les plus difficiles à démonter, le constructeur coréen a durci la procédure depuis le Galaxy S6. D’après les dernières nouvelles, le Galaxy Note 5 n’échapperait pas à cette nouvelle tendance ! Le fait qu’il dispose d’un design unibody (d’un seul bloc) est, en effet, un élément contraignant pour le démontage.

Un démontage compliqué

Le fait que la face arrière ne soit pas amovible, n’est pas forcément synonyme de grosses difficultés, même si on appréciait le temps du Galaxy S4/S5 ou encore Note 2/3 où la coque se déclipsait simplement.  Mais pour le cas du Galaxy Note 5, cette face arrière semble particulièrement bien collée, il faut ainsi utiliser un sèche-cheveux ou un décapeur thermique pour en venir à bout, après de longues minutes. D’ailleurs, Samsung a également compliqué la tâche pour changer la batterie, puisqu’elle est collée au châssis.

La suite est plus classique, après avoir ôté le châssis en ayant dévissé une vingtaine de vis, il faudra ensuite déconnecter les différentes nappes (écran, batterie, antenne, etc.) pour extraire la carte mère et atteindre les composants plus sensibles comme le connecteur de charge, la prise jack, les caméras, etc. Bref, un smartphone relativement compliqué à démonter soi-même (mais ne jamais dire jamais), tout comme les Galaxy S6 et S6 Edge. En revanche, nous pouvons être sûr que nos Captain Repair sauront relever le défi haut la main, lorsqu’ils devront le réparer !

L’affaire du Pen Gate qui n’affole pas Samsung

Outre le fait que Samsung mette des bâtons dans les roues aux utilisateurs souhaitant trifouiller leur joujou, la marque doit faire face à un problème d’un autre genre, l’affaire du PenGate ! Si l’histoire de l’iPhone 6 Plus plié (le BenGate) a marqué tous les esprits, la malédiction semble, cette fois, frapper Samsung !

En effet, un défaut de conception a été découvert, en ce qui concerne l’insertion du Stylet S-Pen. Sur les précédents modèles, le stylet ne pouvait être glissé dans son emplacement que dans un sens, mais sur le Note 5, il est possible de le ranger dans les deux sens, or, si l’utilisateur l’insère à l’envers, cela peut endommager le smartphone ! Si le stylet est rentré dans le mauvais sens, à savoir le côté plat d’abord, il rentrera sans forcer, mais pourrait rester bloqué et endommager le capteur détectant le stylet. L’ennui hormis cela ? Des fonctions de prises de note inhérentes à la série Note ne seraient plus disponibles, ce qui lui retire son principal atout face aux autres téléphones.

La réponse de Samsung ? L’utilisateur doit faire attention ! Et oui, le constructeur coréen indique simplement qu’il faut lire le mode d’emploi pour éviter ce genre d’erreur et qu’aucun retour SAV ne pourra être pris en charge pour une mauvaise utilisation de la part du possesseur… Alors soyez vigilant !Solution PenGate

Le Galaxy Note 5 finalement disponible en Europe ?

Samsung n’a pour l’instant pas annoncé de date de sortie pour le Note 5 sur le vieux continent, alors que le Galaxy S6 Edge + est attendu pour le 4 septembre. La raison invoquée était que l’Europe ne semble pas plus adepte que ça de son fameux stylet. Mais selon les rumeurs, il se pourrait que Samsung sorte tout de même le Note 5 sur le marché européen. Le succès de la série Note est important depuis son arrivé, mais la sortie du S6 Edge (et du S6 Edge Plus) lui fait directement concurrence au niveau des phablettes. A trop sortir de modèles, parfois très similaires, Samsung pourrait s’emmêler les pinceaux et se faire auto-concurrence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *